Saint Petersbourg 2 et 3 Décembre 2013 Colloque international « Albert Camus et la Russie »

Saint Petersbourg 2 et 3 Décembre 2013

IIème Colloque international sur les études comparées des langues et cultures nationales
« Albert Camus et la Russie »

organisé par Eléna Galtsova, directrice de recherche à l’Institut de la littérature mondiale de l’Académie des sciences de Russie (Moscou), et Sergueï Fokine, directeur du département des langues romanes et de traduction à l’Université nationale d’Économie de Saint-Pétersbourg.

Argument du colloque

Le but principal est de réunir, dans la mesure du possible, les efforts des comparatistes des langues et cultures différentes pour aborder l’étude comparée des rapports entretenus par Albert Camus avec la Russie intellectuelle, littéraire et politique et ceux, d’autre part, que celle-ci a établis avec l’auteur de l’Étranger, de L’Homme révolté ou de l’adaptation fameuse des Possédés de Dostoievski. C’est Camus qui a avoué, en toute amitié du lointain, dans une lettre à Boris Pasternak, écrite autour de l’histoire des Prix Nobel vers la fin des années 50, que le XIX siècle russe l’a formé et l’a nourri comme écrivain: en effet, plusieurs liens relient l’œuvre de l’écrivain français à la Russie qui s’est avérée comme un renfort incontournable dans sa recherche obstinée d’une pureté du penser et du vivre. Plusieurs faits russes sont visés dans les écrits de Camus : le roman classique du XIX siècle et le terrorisme russe du siècle dernier ; la grande poésie des premières années de la Révolution d’Octobre et la tragédie de l’autoextermination du peuple russe dans les camps lors de la dictature stalinienne ; l’épopée de la résistance de la Russie à l’invasion allemande et la chronique du durcissement de la dictature soviétique dans l’Europe d’Est. D’autre part, on peut affirmer que sans l’œuvre camusienne l’histoire culturelle de la Russie aurait été l’autre : à partir des premières publications des traductions dans la revue littéraire Novy Mir des années 60 jusqu’à la récente mise en scène du Caligula dans le Théatre des nations d’E. Mironov, la pensée révoltée d’Albert Camus accompagne ces recherches de soi-même auxquelles se consacre sans arrêt la Russie actuelle.

Communications :

– Eugène Kouchkine : « Mon cher Lazarevitch… », histoire d’une amitié
– Marylin Maeso : « L’assassin et le justicier : l’envers et l’endroit du terrorisme russe dans l’œuvre d’Albert Camus »
– Dmitri Tokarev : « Georgii Adamovicht : un parisien russe, critique et traducteur d’Albert Camus »
– Eléna Galtsova : « Les nihilistes russes dans l’œuvre d’Albert Camus et Oscar Wilde »
– Lamia Bereksi : « Vers la voie de la liberté : des Possédés de Dostoievski à L’Homme révolté d’Albert Camus »
– Dominique Porębska-Quasnik : « Un « possédé » dans la littérature française : Albert Camus et la musique »
– Alexeï N. Fatenkov : « Réalisme existentiel d’Albert Camus »
– Eléna I. Romanova : « La trace de Pouchkine dans la philosophie d’Albert Camus »
– Michaïl I. Rostchine : « La Peste d’Albert Camus et la Russie : essai d’une lecture sémantique »
– Pavel V. Krylov : « La Peste d’Albert Camus et L’Étrange défaite de Marc Bloch »
– Nadejda V. Merkoulova : « Remarques sur onomastique de L’Étranger d’Albert Camus »
– Olga Voltchek et Sergueї Fokine : « Sur l’intraduisibilité de L’Étranger d’Albert Camus »

La publication des Actes du colloque, traduits en russe, est prévue courant 2014.

Le colloque est organisé dans le cadre des Journées d’Albert Camus en Russie : le centenaire de l’écrivain français à Moscou & à Saint-Pétersbourg dont l’agencement est assuré par la coopération des plusieures institutions culturelles et scientifiques de la France et de la Russie, notamment, l’Ambassade de la France en Russie, l’Institut français en Russie, l’Institut de la littérature mondiale de l’Académie des sciences deRussie, revue littéraire « Littérature étrangère », maison d’édition «ACT »( Moscou), l’Université nationale d’Économie de Saint-Pétersbourg, l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg, Collège universitaire français de l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg, Institut de la littérature russe de l’Académie des sciences de Russie (Saint-Pétersbourg),Université d’Etat des sciences humaines RGGU (Moscou)

Responsable : Sergeui Fokine

Url de référence :
http://www.finec.ru/university/facul_and_dep/human/rom/

Partager:
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks

Tags: ,



  • Contactez-nous
  • Extranet