Paris, vendredi 9 décembre 2016, de 15h à 17h,

Jeanyves GUÉRIN (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) interviendra dans le cadre du séminaire de l’UMR THALIM, animé par Marie-Paule Berranger et Olivier Penot-Lacassagne, sur le thème : « Camus et le surréalisme »!

On connaît les pages de L’Homme révolté consacrées au surréalisme. Il s’agira de les inscrire d’abord dans ce livre, puis plus largement dans la trajectoire de Camus, et au-delà, d’étudier les relations de Camus avec André Breton. On fera sa part au journal Combat dont Camus est le rédacteur en chef. Si des surréalistes y sont accueillis et si leurs œuvres nouvelles sont mieux traitées que dans L’Homme révolté, on le doit à Pascal Pia et à Maurice Nadeau.

Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, 13 rue Santeuil, 75005 Paris, Salle D 37
Contacts : mariepaule.berranger@dbmail.com ; olivier.penot.lacassagne@gmail.com


Jeanyves Guérin, Albert Camus. Littérature et politique
Paris : Honoré Champion, coll. « Champion Classiques, série Essais. n°18 », 2013, 400 p.

Présentation de l’éditeur :

Camus est aujourd’hui l’un des auteurs français les plus lus et les plus commentés tant en France qu’à l’étranger. Une part importante de son œuvre reste pourtant méconnue ou a été lue trop hâtivement. La critique a beaucoup étudié L’Étranger, La Chute, Le Mythe de Sisyphe. C’est comme écrivain du politique, non comme écrivain politique qu’il est étudié ici. Après avoir rappelé son activité de journaliste citoyen et certains de ses combats, l’on examine sa représentation fictionnelle des totalitarismes puis son rapport à l’Algérie coloniale.

Jeanyves Guérin est professeur de littérature française à l’université Sorbonne nouvelle Paris 3, membre du P.R.E.S. Sorbonne Paris Cité. Ses travaux portent sur la littérature et le théâtre du vingtième siècle




  • Contactez-nous
  • Extranet