Paris, vendredi 9 décembre 2016, de 15h à 17h,

Jeanyves GUÉRIN (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) interviendra dans le cadre du séminaire de l’UMR THALIM, animé par Marie-Paule Berranger et Olivier Penot-Lacassagne, sur le thème : « Camus et le surréalisme »!

On connaît les pages de L’Homme révolté consacrées au surréalisme. Il s’agira de les inscrire d’abord dans ce livre, puis plus largement dans la trajectoire de Camus, et au-delà, d’étudier les relations de Camus avec André Breton. On fera sa part au journal Combat dont Camus est le rédacteur en chef. Si des surréalistes y sont accueillis et si leurs œuvres nouvelles sont mieux traitées que dans L’Homme révolté, on le doit à Pascal Pia et à Maurice Nadeau.

Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, 13 rue Santeuil, 75005 Paris, Salle D 37
Contacts : mariepaule.berranger@dbmail.com ; olivier.penot.lacassagne@gmail.com


Le 31 mai 2013

Un colloque international est organisé par le CIEH-CIEFi de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et le groupe de travail CODHIL du Département d’Études françaises d’ELTE de Budapest, en collaboration avec l’ED 120 et l’université Cergy Pontoise, soutenu par l’Institut Hongrois de Paris.

Camus, de l’autre côté du mur. Réceptions de l’œuvre camusienne en Europe médiane

La réception de l’œuvre d’Albert Camus dans les pays d’Europe médiane pendant la guerre froide constitue le thème du colloque.

Les institutions littéraires, culturelles et politiques des pays dominés majoritairement par des régimes autoritaires ont réagi de façons différentes à l’œuvre de l’auteur emblématique de l’époque, incontournable même si dangereux de certains points de vue, et qui a connu, dans ces pays même, un si grand succès qu’il faut s’interroger. Les réceptions, traductions, interprétations critiques et littéraires, dessinent l’image de leur „propre” Camus, celle qui fut constituée sous l’influence de l’idéologie politique et de l’héritage cultureldu pays d’accueil. Le colloque offrira l’occasion de comparer ces „autres images” de Camus et de mieux comprendre, à travers leur diversité,  non seulement l’auteur mais aussi l’Europe de l’époque.

Lieu :  Institut Culturel Hongrois, 92 rue Bonaparte, Paris 6e

Les actes du colloques seront publiés danes les Cahiers de la Nouvelle Europe, en co-édition avec les actes du colloque de Budapest, organisé sur le même thème par le CIEH-CIEFi et le Département d’Études françaises d’ELTE.

Informations et programme sur le site

http://www.univ-paris3.fr/camus-de-l-autre-cote-du-mur-receptions-de-l-oeuvre-camusienne-en-europe-mediane-209046.kjsp




  • Contactez-nous
  • Extranet